Image Alt

Blog Jour de Vélo

Test du Doppler Café de Breezer : ville et rando

Nous avons essayé le Dopple Café de Breezer Bikes.

Mon trajet velotaf Bastille-Versailles est un excellent itinéraire pour tester un vélo : 10km d’urbain dense de Bastille à Boulogne puis 10km de « gravel » ou route secondaire de Boulogne à Versailles avec près de 200m de dénivelé positif dans le parc de Saint-Cloud .

Après plus de 2 semaines de test (soir environ 200km), nous sommes en mesure de partager avec vous nos première impressions.

présentation du vélo

  • Cadre : acier Crmo double butted
  • Fourche : acier crmo
  • Pédalier : alu forgé mono plateau 40 dents
  • Roues WTB i23 ligth 650B
  • Dérailleur : Deore 10
  • Cassette : HG 500 10 V : 11 -42
  • Selle : WTB Volt

Le vélo est équipé d’une roue avant à moyeu dynamo et d’un éclairage avant Bush and Muller70 IQ de 70 lumens. L’éclairage arrière est un éclairage à piles intégré au garde-boue.

Le look du vélo, avec ses garde-boues et ses poignées en liège, ne laisse pas indifférent. Seule la selle WTB volt de couleur rouge peut en chagriner certains. Que ceux là se rassurent, le modèle 2020 est équipé d’une selle noire.

Le Doppler Café est aussi un vélo gravel !

Premières impressions

Pour 1,79m, j’ai choisi une taille 54 alors que le guide de taille Breezer recommande le 54 pour les personnes de taille allant de 1,70m à 1,80 m. Cependant, ces recommandations s’adressent davantage au modèle Pro ou Team équipés de cintres courses.

Des qu’on enfourche le vélo, la première sensation qui s’impose est le confort du cintre droit. En effet, rien de tel qu’un cintre droit pour circuler en ville : une position plus droite, une affaire de compromis et de bonne définition du cahier des charges.

Habitué à circuler en ville avec un cintre course depuis plus de 3 ans (vélo vintage, Gestalt de Marin Bikes, Four Corners de Marin Bikes et le fixie Needle de Bombtrack ) je suis un peu surpris par la position plus droite que propose le Doppler Café.

En effet, dès qu’on veut accélérer, il faut trouver un position plus penchée qui n’est pas forcément des plus agréables : bras plus fléchis et buste abaissé . Etant sur la fourchette haute des tailles recommandées, il est probable que j’essaye de rallonger la potence .

J’avais déjà essayé le Doppler Pro (voir article ici ) et avais été très impressionné par l’excellent rendement du vélo. Sur le Doppler café, je le trouve encore plus dynamique et le vélo vous incite en permanence à relancer. Est-ce le confort du cintre ? Ou le dynamisme des roues en 27,5+ ?

Le vélo, à aucun moment ne paraît lourd à emmener , et ce même dans les relances !

J’avais eu cette sensation d’excellent rendement du Doppler Pro mais pas autant de dynamisme. Ici avec le Doppler Café, le pédalage apparaît très fluide : on a constamment envie de relancer et le pédalage à haute cadence s’avère très efficace : j’ai l’impression de pouvoir tourner les jambes plus vite que sur mes autres vélos avec un très bon rendement. J’ai l’impression que le dynamisme du cadre est particulièrement bon.

Concernant l’équipement, il n’y a pas beaucoup de critiques à formuler. Le dérailleur arrière Shimano Deore 10 v remplit parfaitement sa fonction. Le pédalier de 40 dents et la cassette 11-42 sont bien adaptés à une pratique gravel modérée. Nous allons remplacer le plateau par un plateau Osymetric de forme ovale (à double came pour être plus précis) car une fois qu’on a essayé on ne peut plus s’en passer (voir article ici ). On précise que le pédaler Osymetric est parfaitement adapté à une utilisation urbaine car il permet des relances plus faciles mais aussi à une utilisation type VTT car il permet de passer les « coups de cul » plus facilement : passage de points morts plus facile.

Sur chemin ou single, le Doppler Café offre un très bon rendement pour une conduite cool : le cintre droit ne permet pas un effort maximal mais est plutôt très agréable pour un effort modéré. Et il faut reconnaître que le cintre droit reste bien plus agréable que le cintre course pour le pilotage gravel avec un accès aux freins bien plus facile.

Pour une utilisation gravel pur, le seul bémol que nous pourrions émettre concerne la position du vélo assez basse qui rend la position en descente un peu inconfortable. Etant en limite de taille, j’ai remarqué que mon pied touchait parfois la roue avant lors de manœuvres à basse vitesse (demi-tours ou manœuvre sur le trottoir, cela ne m’était pas arrivé avec le Four Corners pourtant également en 54. Après vérification, il s’avère qu’il présente un empattement plus court de 1,5 cm).

Concernant les périphériques, le Doppler Café est plutôt bien équipé. Le cintre avec sa forme en wave permet d’avancer la position et d’avoir une position plus sportive que sur les cintres trekking généralement montés sur ce type de vélos (comme sur le Nicasio RC de Marin Bikes) mais je le trouve assez inconfortable pour un position sportive. La selle WTB volt est plutot confortable mais on l’a tout de suite changée pour une selle SQ Lab dont nous sommes fans car elles soulagent vraiment le périnée même dans le cas d’une utilisation sans cuissard. Enfin troisième point d’appui, les poignés type lièges ont un look sympa mais ont un peu tendance à poisser. Nous les remplacerons certainement par des poignése ergonomiques SQ lab.

A noter que le Doppler café 2019 et 2020 est équipé d’une roue avant dynamo qui s’avère bien pratique pour le vélotaf quotidien : il faut bien reconnaître que de charger régulièrement des éclairages USB requière une certaine discipline. Les 70 lumen de la lampe sont suffisants pour rouler dans la nuit noire en forêt ! En revanche, l’éclairage arrière est à piles et s’avère un peu faiblard et méritera d’être remplacé.

On allait oublier de parler des pneus ! les WTB Horizon 47 font merveille : peu de résistance au roulement et une bonne accroche dans les virages.

Conclusion

Le Doppler Café est un vélo extrêmement polyvalent qui nous semble vraiment idéal pour une utilisation velotaf sportif. Il est également parfait pour une utilisation gravel en mode cool : tant que vous ne vous tirez pas la bourre avec des potes affutés qui sont sur des gravel en cintre course, vous passerez partout et avec un confort bien supérieur qu’un cintre course si vous roulez tranquille !!

Tant que vous restez sur les chemins, le Doppler Café vous offrira un confort de pilotage bien meilleur que celui d’un cintre course. Ca n’est peut être pas tendance de dire cela mais c’est pourtant la vérité ! En effet, a force de mettre en avant les vélos pur gravel en cintre course, on en oublie qu’un cintre droit s’avère souvent un très bon choix pour de nombreuses pratiques !

En conclusion, définissez ou re-définissez bien votre cahier des charges et n’écartez pas trop vite les vélos à cintre droit !

NB : dans le même registre, Marin Bikes propose en 2020 le Muirwoods RC (similaire au Nicasio RC de 2019) ou le Pine Mountain davantage typé VTT